51 Comments

  • Fabienne

    Reply Reply novembre 27, 2014

    Merci pour ce partage FAbien. Pour l’exercice, c’est logé dans le bras droit et cela ressemble à un vers brunatre rabougris. Cela voulait des caresses, de la douceur. Je me suis senti un peu coupable de les lui donner au départ. Puis cela s’est transformé en une chaleur dans la poitrine puis en bien-être. C’était relaxant… surprenant !

    • Petit prince de légende

      novembre 28, 2014

      Merci Fabienne pour votre commentaire. C’est un très bel exemple de magie que vous me conter là. Cela m’amuse de voir que vous avez touché un peu de votre potentiel de transformation qui est pour le moins, comme vous dites surprenant ! Félicitations ! Cultivez le processus F&M autant que possible et peu à peu, votre quotidien pétillera de mille feux.

  • reinette

    Reply Reply novembre 27, 2014

    bonjour, je voulais vraiment vous remercier pour votre générosité, et des clefs qui tombent à point nommées….merci encore
    Je me suis retrouvées face à moi même avec une tête et un corps qui étaient depuis longtemps coupées…lorsqu’elles se sont liées, une épaisse couche, comme un habit a cassé, donc j’ai dû m’aider pour ainsi dire à me dégager…une fois fait, je me suis mise derrière afin de me réunir, et là j’ai vu mon coeur…une petite porte s’est ouverte, et il y avait quelqu’un, mon enfant intérieur je pensequi en sortait, enchaîné par une grosse chaîne….il m’a demandé de changer de décor, ce que nous avons fait, et nous nous sommes retrouvées vers un arbre magnifique et gigantesque…la chaîne était toujours à son pied, et là je vois que cet enfant porte un sac à dos, alors je lui demande ce qu’elle porte…. »simplement les gens que j’aime et que j’ai aimé…aujourd’hui, il n’y a plus personne près de moi, alors je les garde en souvenir, parce que je ne peux pas les laisser…j’ai déjà essayé, mais ils sont toujours là… »alors je lui demande si elle veut bien poser le sac au sol, afin de voire ce qui se passe puisque nous sommes dans le coeur…et là, le sac est aspiré par le sol, et des fleurs commencent à pousser, le sol devient vert et fleuri, je vois derrière l’arbre une rivière qui coule, et du ciel bleu vient compléter ce décor, avec un gros nuage gris….ce nuage gris descend et vient devant cette petite fille, et moi, et nous demande si nous avons peur parce qu’il s’appelle « solitude »..
    Nous nous regardons, et nous lui parlons, et il dégrossit, devient moins sombre, voire même clair et vient compléter le tableau magnifique, par sa présence….
    Il y a une chose importante pour moi, à savoir, mon père est parti dans l’éther, et ma mère a pris racine afin de m’offrir ce par terre de fleurs…..voilà une de mes plus belles et émouvantes compréhensions et acceptations….
    Je voulais très profondément vous remercier…nous choisissons tous notre vie, mais elle nous fait comprendre aussi qu’elle nous a choisit, afin d’ÊTRE…

    • Petit prince de légende

      novembre 28, 2014

      Merci pour ce commentaire floral d’une infinie poésie. C’est émouvant pour moi de lire ce que vous avez réussi à magnifier en collaborant avec votre enfant intérieur. J’aime l’image que le souvenir d’humains plantés en terre font naître des fleurs sur votre chemin de quotidien. Unifiée un peu plus en faisant collaborer vos ancêtres est un magnifique symbole de Reine. Bravo à vous !

  • Elisabeth

    Reply Reply novembre 27, 2014

    Bonjour Prince de Légende 🙂
    Cette frustration se trouvait dans ma gorge comme une boule de poil à gratter (sensation) puis s’est déplacée à l’arrière de l’omoplate gauche et la sensation est devenue douloureuse comme un point inconfortable (pression) avec quelques lancées ….. la forme qu’elle a pris était une boule noire, de la taille d’une boule de pétanque, molle, gluante, suintante. Quand je lui ai demandé son besoin, (puisqu’elle était animée de vie 🙂 ) elle souhaitait « arrêter tout », alors je lui ai demandé ce que cela voulait dire et elle m’a répondu, s’allonger sur un lit …. ah !! Bon c’est parti la voilà sur un lit ………… ah tiens le lit se transforme en lit de fleurs, chaque petite fleur va recouvrir et se coller à la boule noire (c’est bien pratique finalement qu’elle soit gluante !) qui devient une boule de fleurs, puis le vent emporte les fleurs, et sous le manteau de fleurs, la boule est devenue une boule de cristal, celle dans laquelle je peux lire ma profondeur, cette boule devient une bulle translucide et perd de son poids, elle s’envole et vient se loger à l’intérieur de mon crâne, le laissant ainsi à la fois vide et plein de ce que je suis. Je ressens alors une puissante légèreté et j’en profiiiiiiiiiiiiiite !! Je m’allège, je m’envole, je suis merveilleusement bien. Mais quelques instants plus tard, je ressens à nouveau une douleur sur l’omoplate gauche, tiens, tu es là de nouveau ? Quelle forme as tu maintenant ? …………. et là d’un coup, elle se diffuse non plus à l’intérieur mais à l’extérieur, comme sur ma peau et vient tatouer une merveilleuse fleur multicolore sur mon épaule. Quel beau tatouage, un bel ancrage. Désormais, à qui voudra bien le voir, et en tous cas moi je le ressens, j’ai un tatouage quantique de fleur multicolore. Merci Fabien, Merci petite frustration boule/fleur. Merci la vie, merci NOUS !!! Quel fabuleux exercice, je le pratiquerai régulièrement !! Finalement je vais cultiver mes perles (même en boule noire) et donc mes fleurs et la légèreté de la vie et jardiner mes possibles. Belle journée à toutes, bonne journée Fabien et encore merci !
    Elisabeth

    • Petit prince de légende

      novembre 28, 2014

      Merci Elisabeth pour ce quantique et facétieux témoignage. Quel joli petit récit et quelle puissance ! J’aime bien l’idée de ce tatouage vivant qui se laisse montrer tel un animal un peu sauvage, à qui voudra bien le voir. Jardinez vos possibles et observez bien vos saisonnalités car là aussi, c’est tout un monde qui s’ouvrira à vous. J’aborderai ce la dans un prochain webinaire qui vous passionnera j’en suis sûr.

  • Brigitte

    Reply Reply novembre 27, 2014

    Bonjour,
    Quelles belles images… Elles m’ont reconnectées avec moi-même. Et tous ces partages qui me permettent de calmer, apprivoiser mon dragon…que de paix, de joies… de pétillements en perspective… N’est-ce pas Petit Prince. De la patience, pas d’attente, simplement de l’Amour inconditionnel. Merci de m’avoir reconnecter à mon Arbre de Vie. La première chose qui s’est révélée c’est c’est petite fille, toute cassée, qui pleure et qui crie, gesticule pour que je l’entende. Je l’ai regardée avec le même sourire que j’avais pour mes enfants lorsqu’il étaient en souffrance. Nous nous sommes regardé longtemps… J’ai ouverts mes bras… et je lui ai murmurée une douce berceuse… et je lui dis : « Ne t’en fais plus… je suis là maintenant. J’ai entendu ta souffrance et nous allons commencer le chemin pour en faire une force de Vie. Il sera peut être long mais ils est plein de trésors à découvrir… Elle s’est endormie, blottie contre mon coeur.
    Reçois toute ma gratitude pour ces arcs-en-ciel que tu sèmes sur la route que j’ai choisie… depuis avant ma naissance. Ma vie a été jalonnée « d’accidents » qui m’ont grandis. Aujourd’hui j’ai choisi la liberté de la pleine conscience même si mes anciens schémas s’accrochent. Je range précieusement cet outil que tu nous offres dans ma besace de voyageuse et je reprends la route le sourire au coeur et l’allégresse de l’horizon qui s’ouvre à moi, car l’important… ce n’est pas le but mais le Chemin.
    Tendresses à Monsieur Renard… 🙂
    Fraternellement…

    • Petit prince de légende

      novembre 28, 2014

      Merci Brigitte pour ce témoignage emprunt de plenitude. Votre dragon… votre Arbre de vie et votre Enfant blottie. Quoi rêver de mieux pour écrire une histoire qui commencerait par : « Il était une fois… » J’attends de découvrir vos aventures avec impatiente, surtout que votre dragon sera à coup sûr, un précieux allié car il a le pouvoir avec son souffle « alchimique » de transformer ces galets qui ont jalonnés votre vie. Il sait qu’au creux de chaque « accident » se cache une vraie pierre de vie. Nous en reparlerons bientôt lorsque nous aborderons l’essence de la Femme-Légende. A très bientôt avec… Monsieur Mouton…

  • Marie

    Reply Reply novembre 27, 2014

    Bonjour Fabien,
    c’était situé dans mes cuisses et dans ma gorge : dans mes cuisses, des griffes de tigre rétractées, complètement crispées, dans ma gorge, un épais étau en métal noir très serré.
    Ces parties m’ont répondu qu’elles avaient besoin que je vienne AVEC elles.
    En venant avec elles, j’ai senti l’ensemble de la patte de tigre s’étaler pleinement dans la terre, les griffes se détendre et reprendre leur place. La patte est devenue douce, calme et puissante. Quant à l’étau, il s’est transformé en un grand sourire jaune, comme un smiley vivant.
    Voilà pour moi,
    Bien à toi,
    M

    • Petit prince de légende

      décembre 1, 2014

      Merci Marie pour ce commentaire « félinement » souriant. C’est intéressant de voir que le fait d’accueillir vos espaces de voce et de dureté (envers vous-même) , permet de transformer votre patte de tigre acérée en une patte de velours qui vous est douce et calme. Magnifique exemple de votre beau potentiel.

  • Annick L.

    Reply Reply novembre 27, 2014

    Magnifique. Merci beaucoup. C’est Magique et dit par un homme en plus.Bravo à vous.
    Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
    Ces vibrations sont au niveau du plexus solaire et du cœur, cela est en rapport avec mes enfants, je travaille déjà la dessus et vous le confirmer ici par votre témoignage. Un tout Grand Grand Merci, et je continues mon chemin aussi grace à vous je suis sur le bon

    • Petit prince de légende

      décembre 1, 2014

      Merci pour votre commentaire Edith, il exprime bien la magie qui s’opère en ce moment dont beaucoup de femmes témoignent : les hommes se relèvent, ouvrent leur masculin et le mettent au service de leur féminin en osant exprimer toute leur vulnérabilité. C’est ce que j’appèle des samurais. C’est très soutenant et encourageant de vous lire en ce sens pour tous ces hommes qui sont dans cette dynamique.

  • catherine

    Reply Reply novembre 27, 2014

    Ce sont des griffes métalliques épaisses qui m’attrapent chaque épaule. Lorsque je leurs apporte un beau soleil d’été, elles fondent littéralement et je me sent libérée. Ca me défait du poids des responsabilités sur mes épaules.
    Merci pour cet outil pratique, puissant et instantané!

    • Petit prince de légende

      décembre 1, 2014

      Merci Catherine de nous partager votre expérience du processus F&M. C’est fantastique de lire qu’un simple soleil vous défasse du poids des responsabilités. Effectivement la puissance de cet outil réside dans le fait qu’il soit instantané. Belle preuve par l’exemple de ceci que votre témoignage.

  • Hatice

    Reply Reply novembre 27, 2014

    Bonjour, tout d’abord merci du fond du coeur, pour votre pédagogie passionné. Mon témoignage ne vous touchera peut-être pas car je n’ai pas réussi à appliquer la méthode F&M. Cependant j’y crois. Elle a du sens. Mais j’en reste à repérer que ma douleur se situe dans mon coeur, que je respire très mal, et elle est aussi sous mes yeux, mes poches sont lourdes, et les larmes coulent de façon intarissable. Je n’ai pas encore appris totalement à écouter mon corps, mais j’ai compris qu’il avait des messages, je m’y attèle.
    Je lui promets de mettre ma volonté au service de la guérison de mon chagrin d’amour. Pour l’instant j’ai juste l’impression que le monde va s’arrêter de tourner tellement ma doualeur est intense.

    • Petit prince de légende

      décembre 1, 2014

      Merci Hatice pour la sincérité de votre commentaire et le courage que vous avez de nous partager là où vous en êtes. Ce qui va vraiment être aidant, maintenant que vous avez repéré où c’est (votre coeur et sous vos yeux), cela va être de le mettre en image. Quelles sont les images que vous avez de ce qui se passe à l’intérieur de ces espaces? Continuez, vous y êtes presque, chaque petit pas fait vers votre vivant est un grand pas réalisé. C’est ce qui va rendre supportable cette douleur sans pour autant vous déconnecter de vous. Gardez le cap !

  • Isame

    Reply Reply novembre 28, 2014

    Avant tout merci Fabien pour ces cadeaux! C’est Noël avant l’heure…et tout ça tombe à point. Pas plus tard qu’avant hier, je m’occupais du linge, toujours en prise à cette douleur diffuse qui s’en va, qui revient située à gauche entre la dernière côte et l’aile iliaque: rate? pancréas? côlon? peu importe, c’est là que je situe mon enfant blessé. Tout en l’écoutant j’essaie de ne pas lui accorder trop trop d’importance, mais à ce moment là, devant mon étendage, j’ai eu envie d’appliquer le processus F&M…encore une fois.(oui, je le connaissais déjà ;)) J’ai failli abandonner, ne trouvant pas d’image, car le linge c’est beaucoup plus sérieux! Sérieux, oui, mais pas plus important. Bref, je me suis finalement retrouvée avec une petite bille dense comme le plomb, et rugueuse comme une pierre volcanique, gris foncé qui se déplace si vite dans cette zone que je n’arrive pas à la situer précisément. Impossible de trouver de quoi elle avait besoin. Je lève les yeux sur un flacon d’huile essentielle….mais oui, c’est ça! Elle doit être dissoute dans une huile olfactive. Douce, chaleureuse, réconfortante et gourmande à la fois: la vanille! Comme la résine de vanille est visqueuse et poisseuse, je décide alors de la diluer dans une huile de base. Lorsque j’ai fait mon mélange, je me suis vue préparant ma potion magique! J’ai adoré cette sensation! J’ai fini par l’appliquer sur cette zone et aussi sur la gorge. Bon, ça m’a soulagée mais c’était pas parfait car j’ai mis trop de vanille, c’est un peu écoeurant! Mais je me sens sur la bonne voie, je vais recommencer, en essayant la dilution dans de l’eau pour voir, et en en mettant moins.Je vais ajuster. Que ça fonctionne ou pas, au final, j’aurais passé un super moment à préparer MA mixture, en pétillant, et avec cette odeur de vanille qui m’accompagne toute la journée et qui me fait trop de bien partout. (préparation en musique: « la chanson du petit caillou » Emilie Jolie: un pur moment d’enfance)

    • Petit prince de légende

      décembre 1, 2014

      Merci Isame pour votre témoignage chaudronnant de magie et ébulitionnant d’innocence. Vous avez déjà intégré certains éléments du processus F&M et pout cela félicitations ! Là où vous allez un peu plus loin, c’est dans le fait de l’intégrer dans des gestes du quotidien. J’approfondirai le sujet dans une prochaine vidéo mais aussi dans un webinaire consacré au « tâches du quotidien et les secrets qu’elles renferment ». Donc vous ouvrez la voie. Un petit truc en plus par rapport à la troisième étape du processus qui consiste à donner à cette chose « vivante » ce dont elle a besoin, c’est d’abord de lui donner en image, en pensée; car dans bien des cas c’est suffisant et surtout si après vous faites en réel votre potion, le fait de l’avoir déjà ressentie avant, fera que vous saurez exactement quelle quantité mettre de quoi. Ce que je retiens de pétillant de ce que vous exprimez, c’est que l’odeur de Vanillle vous a accompagnée toute la journée et vous faisant du bien partout.
      Du coup l’excès de quantité était peut-être le seul moyen de vous assurer qu’une fragrance de Vanille enchantera bien votre être et fera pétiller pleinement votre quotidien ! Commentaire délicieusement olfactif chère Isame !

  • laurence

    Reply Reply novembre 28, 2014

    bonjour fabien,
    je suis bluffée, en mettant inscrite aux vidéos sans attente particulière, profitant des petites perles qui se sèment sur mon chemin… si elles sont là , je pars du principe que j’en ai besoin sans avoir un espoir particulier, un miroir qui s’ouvre à moi…j’applique et je vois ce qui s’offre à moi…en me disant merci la vie. tout se deroule dans un ordre et un équilibre parfait.

    je rie encore de l’exercice et de votre première question.
    pour vous dire : j’ai failli mettre en application la réponse à votre première question le soir même,
    « frustrée, on envoi tout ballader et ensuite par survie on pense à soi en premier car on s’est grandement oublié »
    alors j’ai revisionné deux autres fois la première vidéo pour mieux voir et entendre ce que mes yeux et mes oreilles n’ont pas voulu voir ou entendre à la première écoute afin de bien mettre en application vos petites pépites…
    donc après avoir penser en premier à moi, le résultat est beaucoup plus harmonieux…

    merci merci merci pour la deuxième vidéo,
    de bons rappels à l’ordre et à l’équilibre que j’ai tendance à oublier de mettre en pratique,
    et l’exercice bluffant :
    je sentais un poingt sur mon coeur et des bouchons au bas de mon buste,
    je me suis connectée si on peut dire ainsi à la zone de mon coeur , j’y ai vu un point sérré et entendu une voix : « ouvre ton coeur », je me suis mise à pleurer,
    j’ai vu mes mains prendre ce poingt sérré et les caresser en les rassurant , les doigts du poingt se sont dessérrés et étaient devenus jaunes or et là j’ai vu 4 mains auréolées d’or les paumes ouvertes qui se touchaient – en même temps -j’ai ressenti le besoin de me prendre dans mes bras, chose que j’ai faite, et de me ceresser les bras et là j’ai entendu  » fait sauter les bouchons  » je me suis mise à rire « j’ai vu les bouchons volés » comme une célébration, mes pleurs se sont transformés en rire, j’ai ressenti de la joie, de la chaleur, du réconfort et de la gratitude.
    et une petite voix m’a demander  » on va se promener ?
    donc j’ai décider de me preparer et d’aller m’accorder une jolie promenade,

    merci merci merci et gratitude.

    • Petit prince de légende

      décembre 1, 2014

      Merci Laurence pour ce commentaire « bouchonesque » des plus attendrissants qui confirme que d’oser accueillir un peu de surprenant ouvre souvent à récolter beaucoup grandiose. J’aime vraiment ce mot, qui pour moi, représente que ce qui grandi, ose. A chaque fois que vous avez misé sur vous, ce n’était pas du bluff et pourtant vous avez fait tapis. Du coup, vous raflez la mise : vous approcher un peu plus vous et vous emmener en promenade sur le sentier de votre vie avec à chaque pas des rires qui tintent comme des grelots et à chaque souffle, des bises de joie.

      Comme vous l’avez très bien exprimé, dans chacune de mes vidéos (mais aussi dans mes webinaires), il y a des clés, des perles, des pépites qui sont rendues accessibles à qui souhaitent les expérimenter. Et le fait de revoir ces contenus vous permet de découvrir d’autres éléments; car j’aime saupoudrer le visible de petits graines de magie qui ne poussent qu’à la saison d’après. A savoir, la seconde où la troisième fois que vous regardez et plus précisément que vous ressentez ce qui a germé. Il en sera de même pour les prochaines vidéos et wébinaires qui arrivent pour le mois de décembre…. Alors continuez de vous amuser et de faire germer cette magie en vous !

  • Isabelle

    Reply Reply novembre 28, 2014

    Bonsoir Fabien,

    Je te remercie, à très bientôt après l’expérimentation pour mon commentaire.

    Gti’sabel

    • Petit prince de légende

      décembre 1, 2014

      Merci Isabelle, j’attends avec impatience le commentaire de votre expérimentation.

  • Ana

    Reply Reply novembre 28, 2014

    Bonsoir Fabien, merci pour cette seconde vidéo qui décrit pas à pas le processus F&M. J’avais déjà eu l’occasion de l’expérimenter et c’est avec joie que j’ai replongé dedans.
    J’ai imaginé être dans une situation de travail conflictuelle comme cela m’arrive parfois. Aussitôt j’ai ressenti une douleur pesante dans la poitrine au niveau du sternum. C’était comme une boule couleur d’orage, duveteuse et irritante comme de la laine de verre. Je lui ai demandé de quoi elle avait besoin et l’image qui s’est imposé à moi est qu’elle avait besoin de rebondir. Alors j’ai imaginé qu’elle rebondissait, comme sur un trampoline. Cette image m’a fait sourire et lorsque j’ai pris une grande inspiration quelques secondes après, la boule n’était plus là. J’ai senti comme de l’espace à l’intérieur de ma poitrine, où l’air circulait de manière fluide.
    Cet exercice m’a beaucoup aidé à retrouver le calme. Je n’y pense pas toujours lorsque je vis des situations de tension mais je vais essayer de trouver un moyen pour m’en rappeler car c’est très précieux d’avoir à portée de souffle une clé pour apaiser les angoisses.
    Merci encore et continue ce magnifique travail. C’est un cadeau merveilleux pour toutes les femmes.

    • Petit prince de légende

      décembre 1, 2014

      Merci Ana de votre commentaire « rebondissant ». Une petite astuce qui me vient et qui pourrait vous aider à vous souvenir que le processus F&M est à votre disposition à n’importe quel moment, pourrait être de vous acheter une figurine du Marsupilami ou de trouver une image de cet animal « rebondissant » et plein d’espièglerie, que vous auriez souvent avec vous. Bref une sorte de symbole concret qui vous rappelle sur un simple regard que vous pouvez l’activer. C’est dès agréable pour moi de vous lire et de découvrir que le processus F&M vous est pleinement familier. Dans une prochaine vidéo, je vous ferais découvrir d’autres astuces que que votre vie de femme exalte et maintienne tout son élan de merveilleux.

  • marie pierre

    Reply Reply novembre 29, 2014

    bonsoir ou bonjour petit prince fabien ma légende vous rends grace et vous bénies pour ces perles d amour; que de couleurs et de douceur telle une carresse de fée rien que pour moi .En ma divine présence; ma perle noire se trouvait au niveau du plexus et sa source se cachait dans le bas du ventre de couleur gris terne vielle terre déséchée. Une sensation de déchirement (de couleur orange sanguine) des entrailles ;lors de notre chuchotement ma voix ma dit: Laisse couler ta source; toi et moi somme un; libére moi j ai besoin que tu me fasse confiance et que tu te lache laisse couler et répand ma voix tout sera magique et féérique comme dans tes réves ne crains rien; tu ne feras de mal a personne et notre terre mére t attend elle te tends les bras tu ne lui feras pas de mal elle sait ce qu il faut faire soit amour soit joie redeviens l enfant danse .J ai ressenti une eau ou un flux de lumiére couler du sommet de ma tete elle est descendu tout le long de ma colonne vertébrale pour remplire mon ventre et ensuite a continué son chemin jusqu ‘a rejoindre notre terre mére est apparu un oeil plein de couleurs du bleu du vert du turquoise et du rose et ma fait un clein d ‘oeil . Rien n est impossible pour moi et nous je t aime;voila ma petite pierre crystalisée et déposer peux etre que le petit prince révélateur de notre légende va la transformer merci pour se doux moment parfumé de mon enfance avec toute ma joie mon insouciance je vous dédie ma dance sacrée

    • Petit prince de légende

      décembre 1, 2014

      Merci Maire-Pierre pour votre commentaire dansant et féerique, déposé ici avec tant de simplicité. J’accueille avec joie votre danse sacrée en dédicace et ressens tout ce qui se cache au creux de votre petite pierre cristallisée; mais avant, je tenais à vous offrir un bravo pour avoir suivi avec tant de fougue le processus F&M. Je ressens que votre pierre de fée est un peu gelée à certains endroits, ce qui lui donne des reflets bleutés. Grâce à ce que vous venez de faire, une étoile endormie se remet à scintiller. Soyez attentive car d’ici quelques jours (aux abords de la pleine lune), il y fort à parier que votre fleur de Légende commence à pousser. Dans un prochain webinaire nous aborderons le cycle de la femme et je crois que certaines choses se mettront en résonance avec ce que vous avez touché là. Donc restez attentive, l’aventure n’est pas finie.

  • Sabrina

    Reply Reply novembre 29, 2014

    Une pensée à mon père hier et me voilà qui chavire.
    Pourtant un an et demi que tu es parti… J’ai déjà connu toutes les vagues que ton départ à provoquer en moi. De la mer houleuse à la mer étale… Des vagues qui charrient l’amertume, les regrets, la douleur à celles dont le flux et le reflux laissent place au pardon. Pardon à toi, à moi. Ce pardon qui rend l’océan de la vie plus calme, plus beau.

    Mais cette pensée, de façon inattendue, me chavire, m’emporte vers une nouvelle face de toi et moi non explorée. Elle me plombe littéralement.
    Habituellement, les émotions s’installent dans ma gorge. Ça gratte, ça tremble, ça brûle. La voix s’emballe ou déraille. Mais cette fois c’est plus profond… plus profond dans mon corps.

    La boule de plomb est là, au niveau du plexus, elle est ronde, lourde et dure, de la grosseur d’un œuf. Elle bloque non seulement ma voix, mais ma respiration avec. Plus rien ne circule librement, tout est concentré là, dans cette petite boule qui prend tant de place. Telle un petit soleil noir aux reflets mats, elle diffuse de l’ombre autour d’elle. Mais c’est surtout les tensions générées par son poids qui me pèsent.

    De quoi as-tu donc besoin, petite boule, pour laisser passer la lumière, la chaleur et que cela rayonne de nouveau en moi ?

    Elle a besoin que j’y prête attention d’abord au lieu de tenter de la faire taire, de l’oublier et la nier. Elle a besoin que je ne craigne pas de la regarder, de la toucher. Elle a besoin que je lui fasse un nid au creux de mes mains.

    Je regarde la petite boule de plomb toujours si pesante et oppressante et pose mes mains en coupe sous mon plexus. Je l’isole ainsi du reste de mon corps tout en lui portant toute mon attention. Je sens qu’elle a besoin de douceur, de quelque chose de doux et cotonneux. Je remplis alors mes mains de boules de coton pour mieux l’accueillir. Je commence à m’attendrir, je lui souris. Mais le coton ne suffit pas. Elle a besoin de douceur mais aussi de chaleur. Je roule alors le coton sous mes pouces et la caresse. Je sens qu’elle se réchauffe peu à peu. Elle n’est plus mate mais brille d’un gris anthracite. Je commence à bouger mes mains comme pour la bercer. Je crois que je commence à l’aimer. Elle a besoin de douceur, de chaleur mais aussi de légèreté. Je referme mes mains sur la petite boule et d’une image transforme le coton en duvet. De légères et soyeuses plumes blanches l’enveloppent désormais. Quelque chose bouge au creux de mes mains. Je ne peux m’empêcher de décoller mes mains de mon corps et de les ouvrir peu à peu. La petite boule frémit de plus en plus. Les plumes la recouvrent et sont douces sous mes doigts. La lumière a remplacé l’ombre. La petite boule, parée de toutes ces plumes douces, légères et lumineuses me demande à prendre son envol. Et c’est dans un sourire que je la laisse aller librement retrouver elle aussi les anges… Je t’aime, je m’aime, j’aime la vie ! Quelques larmes coulent sur mon visage. Ce sont celles de la joie, la joie d’être en vie et pleine de vie…

    Merci mille fois Fabien !!

    • Petit prince de légende

      décembre 1, 2014

      Merci à vous Sabrina pour ce magnifique commentaire touchant, digne d’un conte, où votre vilain petit canard devient un magnifique angelot prenant son envol. Quelle belle illustration du processus F&M qui se donne même ici, une dimension de rituel. Vous avez réussi une transformation alchimique des plus émouvantes et étonnante, permettant à votre père d’être libre de voler vers ses cimes et vous offrant ainsi de danser la pleine vie. Très beau partage.

  • gess

    Reply Reply novembre 29, 2014

    Bonjour et un grand merci chaleureux a toi Fabien
    Ma douleur me poursuit depuis mon aménagement, précédé d une remise en question, rupture amoueuse, détachement de tout mes meubles bien matériels.
    Pour arriver dans un village inconnu, une toute petite maisonette ou je me sent en sécuritée.en faite cet douleur est la! Surtout depuis avoir fait adopter mon chien, cela me boulverse encore de longue balade nous partagions ensembles et maintenant ce vide pourquoi sortir, avec qui pour partager? Cet douleur est au dessous de mon pied gauche
    Je me suis accorder une balade en foret seul, j ai retirer mes chaussures et marcher sur un tapis de mousse , grimper au rocher lustrer par le temps qu elle douceur!!! Puis j ai pris le temps de respirer en conscience les pieds en contacte sur la mousse quelle plaisir, joie immense est rentrer dans mon être.
    Cette reconection avec la terre m a donné la peche!! Depuis plus de douleur juste envie de le refaire dont je ne me prive plus.
    Merci! D etre là !

    • Petit prince de légende

      décembre 2, 2014

      Merci « Gess »pour ton commentaire qui rappelle aux femmes qu’elles sont soutenues par la Terre Mère et que des choses simples, comme être pieds nus sur de la mousse, permet de reprendre contact.
      Aller vers vous avec le soutien de la Terre vous a permis de transformer la douleur en douceur ! Félicitations pour ce chemin trouvé et expérimenté !

  • Sandrine

    Reply Reply novembre 29, 2014

    Ce matin, sous le regard de mon ami, j ai abîmé l’aile de ma voiture en sortant de son garage: ça a fait lever en moi des voix dénigrantes, culpabilisantes: « quelle conne, où tu étais encre a ce moment la?! Ca va te coûter cher en temps et financièrement « , « tu n es pas capables de garder quelque chose en bon état »…. Tout au long de la journée j ai tenté d accueillir ce qui s était passé et d’en accepter pleinement les conséquences… Mais il restait un petit malaise à l’évocation interieure de ce qui s était passé.
    En visionnant la vidéo ce soir j ai décidé de mettre en application le processus sur cette situation concrète, pas dramatique mais déplaisante:
    j ai senti que le malaise se trouvait au niveau de la gorge: comme une substance visqueuse de couleur verte de la taille d’un poing, obstruant la gorge, donnant envie de vomir et qui pourrait m étouffer si elle n était pas expulsée.
    Je me suis ensuite demandée de quoi cette substance avait besoin. Ce qui est monté était: « de caresses »… Alors j ai commencé à visualiser que je caressais cette substance visqueuse… Et au fil des caresses, elle rétrécissait ….jusqu au moment où elle a disparu complètement. J ai alors ressenti un sentiment d’apaisement et de réassurance; une respiration profonde s’est spontanément manifestée.
    En repensant ensuite à l événement du matin et à ce qui me restait à faire pour « réparer », je me suis rendue compte que l émotion avait disparu, laissant place à un sentiment de neutralité: « ok j ai fait une connerie, mais ça n a pas pour autant atteint ma valeur intrinsèque et je vais assumer les conséquences de mon acte sans me flageller ». Un sourire s est même esquissé … Merci Fabien pour ce rappel!

    • Petit prince de légende

      décembre 2, 2014

      Merci Sandrine pour ce commentaire d’une grande précision qui montre comment vous avez transformé un « incident » du quotidien en un sourire, simplement car vous avez changé votre rapport à cet évènement. Très bel exemple de dissociation où l’objet « voiture » n’est pas égal au sujet humain « Vous ». Effectivement la voiture est toujours abîmée cependant votre être profond n’est nullement entaché; donc oui, votre valeur intrinsèque n’a pas été altérée. Félicitations !

  • Martine

    Reply Reply novembre 30, 2014

    Bonjour Fabien,
    J’ai écouté et noté tout ce que vous avez dit.
    J’avais déjà lu des articles sur le fait de prendre du temps pour soi, mais comme justement dit la vie trépidante que nous avons nous empêche souvent de le faire. Je ne vous cite qu’un seul exemple qui est important pour l’instant
    Depuis quelques semaines, ayant débuté une relation qui aurait pu être amoureuse (non aboutie du fait des barrières que Pat s’est mises et qui me perturbaient). Douleurs au cœur, oppression gorge, tristesse. J’ai décidé d’arrêté cette relation (tout en restant copains situation qui ne me convient pas vraiment)
    Lorsque je suis connectée à cette relation, j’ai cœur serré, la gorge nouée par de l’angoisse.
    Donc j’ai repéré l’endroit (gorge), la douleur (oppression) et la solution (massages ou caresses)
    J’ai pratiqué mais peu de résultats enfin durables juste quelques secondes de bien être, de contact avec moi même. Je voudrais savoir s’il faut pratiquer cette « méthode » régulièrement, très souvent, à quel rythme et même si à peine achevée je devais de suite recommencer jusqu’au moment où je serais délivrée de cette ‘douleur’ que je m’inflige certainement toute seule et limite par défense (enfin je pense)
    Je voudrais tellement m’accorder ce bonheur, des choses que seule moi même je ne peux m’apporter. Car je sais que la solution est en moi.
    Je veux juste être sereine, en harmonie avec moi même et ne plus me perdre dans des angoisses aussi stupides qu’inutiles.
    Merci en tout cas pour cette vidéo qui va encore me remettre en question pour pouvoir avancer.
    Si vous pouvez le temps de m’apporter quelques conseils, je vous en serai reconnaissante.
    Bien à vous et surtout continuez pour donner des clés aux autres qui doivent certainement en avoir plus besoin que moi.

    • Petit prince de légende

      décembre 2, 2014

      Merci Martine pour votre témoignage qui chemine doucement vers le processus F&M. Premièrement, savourez que vous avez réussi à localiser où c’est dans votre corps. La première étape est donc acquise ! Maintenant, il convient d’aller à la seconde étape : UNE IMAGE. Sans elle, il n’y aura pas de connexion de votre triade (Tête/coeur/corps) donc l’effet risque d’être fugace et très volatile. SI vous passez directement à l’étape 3, vous allez vous apporter à vous une solution. En d’autres termes, vous allez apporter un met délicieux à votre égo et non à cette part de vous vivante et mise sur la berge. Donc laissez émerger une image et ensuite et ensuite seulement, donnez à cette image rendue vivante ce dont ELLE, elle a besoin. Alors vous verrez et ressentirez un résultat tout autre.

      Le processus F&M n’enlèvera rien, car ce n’est pas un scalpel ou un bourreau qui juge ce qui doit être « éliminé » pour vous sentir bien. C’est un Athanor, un alambic alchimique qui vous permet de transformer votre plomb (ce qui vous plombe) en or; donc si vous éliminiez le plomb, vous n’aurez jamais d’or, juste un oubli de vous. Accueillir ce qui est là, le voir et lui donner ce dont ça a besoin est bien plus puissant que de tout passer au kärcher.

      Donc reprenez à l’étape 2 et expérimentez !

      Pour ce qui est des clés, d’autres arrivent prochainement dans des vidéos et des webinaires. Restez attentive…

  • Myriam

    Reply Reply novembre 30, 2014

    Merci Fabien pour ces belles pépites que vous nous transmettez dans ces vidéos.
    Je n’ai pas encore mis en pratique le processus F&M, mais je pense que cela va être génial.

    • Petit prince de légende

      décembre 2, 2014

      Merci Myriam pour ce franc commentaire. J’attends avec impatiente vos retour d’expérience avec le processus F&M. Bon amusement !

  • Sarah Arbona

    Reply Reply novembre 30, 2014

    Bonsoir Fabien,
    merci pour cette vidéo qui tombe à pic. Je suis dans mon hiver, à fleur de peau avec un quotidien qui m’épuise. Une piqure de rappel fait du bien!
    Dans mon corps quand je pense à ce quotidien qui m’épuise et m’envahit, c’est comme une boule, ou plutôt une immense pierre ronde qui pèse des tonnes et qui est coincée dans ma gorge. Elle fait pile la dimension de ma trachée, et elle semble complètement figée, comme là depuis des millénaires.
    Je demande à cette partie de mon corps ce dont elle a besoin. De l’eau. Alors je laisse un filet d’eau couler sur cette pierre, et finalement c’est toute une rivière qui se met à circuler autour ce cette pierre, là où je ressentais cinq minutes avant qu’il n’y avait aucun passage. L’eau fluidifie cette partie du corps, danse autour des pierres. Puis la rivière attire son univers, viens une libellule, des insectes. Et je me vois nue, nageant dans cette rivière. Instantanément mon corps prends une grande respiration. J’ai remarqué qu’il fait toujours ça quand j’applique ce processus, et que je lui apporte les éléments dont il a besoin.
    Puis à nouveau quelque chose attire mon attention, sous la pierre, il y a un insecte qui a été écrasé. Et là c’est toute ma tristesse d’enfant qui se déverse face à cette sensation d’impuissance face à la mort.Je demande à cette partie de moi ce dont elle a besoin. Je vois une femme adulte, moi, qui se relève, qui se tient devant la vie, et qui accepte les règles du jeu. A nouveau grande respiration. Je bois un bon coup pour intégrer tout ça, et je me sens disponible à moi-même, comme une fleur qui vient d’ouvrir ses pétales, je me sens délicate et parfumée, vivante et colorée. Merci! des bisous sarah

    • Petit prince de légende

      décembre 2, 2014

      Merci Sarah pour votre commentaire torrentiel de vivant qui se glisse jusqu’au creux de votre féminité endormie afin que s’ouvre vos pétales de vie. Magnifique exemple du processus F&M qui vous fait passer de votre hiver de femme à fleur de peau à votre printemps intérieur ouvrant votre fleur sur le monde. Savourez cette découverte que l’eau semble essentielle à vos processus d’épanouissement. Dans un prochain webinaire nous approfondirons certaines de ces notions. Alors à très bientôt…

  • patricia

    Reply Reply décembre 1, 2014

    Bonjour Fabien,
    Je viens de vivre quelque chose d’absolument merveilleux. La tension qui s’est installée en moi lors de l’exercice était en haut de la colonne vertébrale et s’étendait de chaque côté. En l’observant, j’ai eu la surprise de me rendre compte que ça ressemblait à des ailes repliées, rabougris. Immédiatement, j’ai compris à quel point je suis entravée, frustrée et ces ailes me disaient : fais toi plaisir, sois toi même.
    Et là, elle se sont déployées !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! FABULEUX Merci infiniment, ma journée commence magnifiquement bien !

    • Petit prince de légende

      décembre 2, 2014

      Merci Patricia pour votre commentaire ailé qui montre à celles qui voudront le voir, que parfois une simple action comme le processus F&M peut transformer une tension qui paralyse en ailes qui se déploient et ainsi donner une tout autre saveur à la journée qui s’éveille.
      Belle envolée…

  • muller

    Reply Reply décembre 1, 2014

    bonsoir , tout simplement merci

  • Klara

    Reply Reply décembre 2, 2014

    Merci pour cet exercice simple et efficace. C’est une très bonne approche de visualiser la douleur, elle me plaît beaucoup. Quant à ma douleur à moi, elle se trouve à mon estomac. Je me suis rendue compte qu’elle y est déjà depuis un certain temps mais que je me force à l’ignorer. C’est un nœud qui serre tout mon corps vers lui, mes jambes, mon dos, mes bras sont tendus vers lui. Ma posture en est donc influencée. Enfin, il a juste envie de s’envoler et quand je le lui est permis j’ai pu observer son envol jusqu’à ce je ne le voyait plus dans le ciel. Ouf, quel soulagement, quelle libération! Je ne suis pas sure qu’il ne va pas revenir mais avec cette méthode je vais continuer à le libérer. Merci encore…

    • Petit prince de légende

      décembre 3, 2014

      Merci Klara pour votre commentaire « envolé » qui montre très bien la mécanique du processus F&M. Vous me posez souvent la question de savoir si cela va revenir. Sachez qu’une fois transformé, l’élément bloqué a retrouvé une place juste donc vous en êtes libérée. En revanche il est possible que vous ayez une vulnérabilité importante à cet endroit et qu’il y ait donc d’autres « choses » d’enfermées dans cette même place; un peu comme une colonie de petits poussins qui attendent que vous les libériez. N’oubliez pas: 1000 petits poussins n’ont jamais fait un grand coq, ce ne sont que 1000 petites poussins. Donc dès qu’un d’entre eux est libéré et qu’un autre apparait, c’en est un AUTRE ; PAS LE MEME qui revient ! Vive les poussins libres… continuez à les libérer !

  • Thalia

    Reply Reply décembre 4, 2014

    Bonjour Fabien,
    J’ai déjà expérimenté plusieurs fois ce processus, et c’est à chaque fois étonnant, magique et différent.
    J’ai ainsi pu reconnecter un jumeau que j’ignorais (quelle magnifique rencontre d’âme), sentir un arbre en moi qui avait très peur de mourir si j’étais enceinte, de peur que le bébé prenne toutes les ressources qui arrivent de mes pieds (j’ai alors permis aux racines de mon arbre d’aller jusqu’en dessous de mon ventre au lieu de s’arrêter en haut du ventre), ou encore me connecter à des animaux et personnages qui m’aident et m’accompagnent au quotidien pour affronter des peurs, suivre des envies, impulsions ou petites folies (comme la louve, Bugs Bunny et la petite fille).

    Cette fois-ci, étrangement, j’ai fait l’exercice à l’envers.
    J’ai expérimenté voilà quelques jours un soir où les « non » répétés en continu de mon fils coulaient sur moi sans prise ; je me sentais centrée, et ma soirée a finalement été sereine, au lieu que je sois en colère et furieuse comme c’est souvent le cas. Je me suis alors demandée comment c’était à l’intérieur de moi ce soir là pour cela soit si fluide. Et j’ai senti un gros tube de coton blanc tout doux, qui me permettait d’y être à ma place et non envahie par l’extérieur, qui me protégeait, comme dans un cocon. C’était étonnant de sentir que c’était possible. C’était bon. Et même si je ne retrouverai peut-être jamais cela exactement, je sais et je sens le chemin pour aller vers plus de douceur avec moi dans ces moments et par ricochet avec l’autre, qu’il existe et que je peux le cultiver.

    C’est un peu comme si j’étais une chenille à ce moment là, un papillon en devenir au chaud dans son cocon qui attend le bon moment, qui a besoin de revenir à l’intérieur pour s’épanouir en ressortant, plus légèrement et plus dépliée vers l’autre…
    Merci

    • Petit prince de légende

      décembre 9, 2014

      Bonjour Thalia, merci de votre retour très encourageant pour toutes les femmes qui expérimentent le processus F&M pour la première fois.
      De plus, c’est une excellente adaptation que vous avez faite et qui prouve à quel point lorsqu’une femme écoute sa créativité, que cela ouvre de vraies perspectives. Bonne continuation dans cette voie du petit papillon… Dans le prochain webinaire, je vous montrerai comment activer un autre animal que le papillon. A très bientôt.

  • Caroline

    Reply Reply décembre 10, 2014

    Dans les faits : un ami que j’aime et que je respecte me menti délibérément
    Dans mes perceptions : je me sens trahie au plus haut point… je me mets à pleurer comme une enfant…
    Dans mon corps
    C’est où : ça se passe au niveau de mon plexus.
    C’est comme quoi : Je m’effondre de l’intérieur. Je suis un sablier qui vient d’être retourné. La quantité de sable dont je suis composée s’écoule à l’intérieur de moi. Le goulot d’etranglement est mon plexus solaire. Je n’ai pas d’emprise sur ce sable en mouvement qui converge à grand débit de l’extérieur de mon corps vers ce point central pour s’effondrer plus bas. L’espace libéré par le sable tombé n’est occupé par rien d’autre. Il laisse un vide non rempli. Une sensation de froid et de courant d’air s’installe et paralyse mon corps. Je me vide et me refroidis.

    J’ai besoin de quoi : d’un verrou au niveau du plexus pour arrêter ce flux. J’ai aussi besoin d’un Soleil pour me réchauffer immédiatement. J’essaie mais la puissance de ce mouvement est impossible à contrarier. Et pour tout avouer, il y a aussi un certain plaisir à sentir ce mouvement puissant se passer en moi.
    J’arrête de lutter, en conscience j’accompagne ce mouvement, en savourant la chute de chaque grain de sable qui transite.
    Je ne fais plus cas du vide créé mais uniquement du mouvement généré.

    Et c’est tellement Puissant que mon enfant intérieur lance un : « ENCORE !!!! » dès la chute du dernier grain de sable.

    Il venait de me donner la solution.
    J’appelle mon Soleil, je le serre fort dans mes bras et je retourne avec amusement ce sablier.

    Et comme par magie aucun grain de sable ne glisse cette fois. Je suis la 1ère étonnée, mon cerveau analytique reprend le dessus et se demande comment est-ce possible ?
    Je referme les yeux, je prends une grande respiration et je visualise mon sablier : je le vois bien, je vois tout le sable qu’il contient, je vois bien mon plexus toujours aussi vulnérable et sans verrou. Mais je vois aussi et surtout mon Soleil que je viens de loger en plein plexus.

    Sa chaleur diffuse alors dans toutes les directions. Le mouvement devient totalement inversé. Il prend naissance au niveau de mon plexus et rayonne alors vers la périphérie de mon corps… et au-delà. Chaque grain de sable est devenu une paillette brillante qui disperse sa magie et sa chaleur dans les moindres recoins de mes extrémités. Je savoure chaque dixième de degré gagné et chaque étincelle de magie éparpillée.

    J’ai chaud et j’ai envie de chanter (ça m’arrive rarement).

    … JE LE FAIS !!!!
    https://www.youtube.com/watch?v=wQP9XZc2Y_c

    • Petit prince de légende

      décembre 11, 2014

      Merci Caroline pour ce commentaire aussi Riche que Profond. Je suis heureux de lire que votre enfant intérieur est venu à votre « rescousse » en vous donnant la solution. Car souvent sur le processus F&M, à la troisième étape, les personnes font un amalgame entre de que J’AI besoin avec de quoi CETTE PARTIE DE MOI a besoin. Et là, votre enfant vous a amené une réponse que vous avez trouvé étrange, parque ce n’est pas ce dont VOUS avez besoin, mais ce dont CETTE PARTIE DE VOUS (= LE SABLIER) a besoin. Donc soyez vraiment attentive à toujours prendre soin de cette partie de vous et si sablier avait pu parler, qu’il était vivant, que vous aurait-il demandé?

      Je trouve cela fantastique, que votre enfant ait passé outre pour vous donner la solution et encore plus fantastique que vous vous soyez autorisée à aller au-delà et à chanter. Félicitations ! encore et encore…

  • Genet

    Reply Reply décembre 10, 2014

    Je pense à mon bureau encombré de dossiers que je n’arrive pas à trier, classer, ranger.
    Au milieu de la poitrine. C’est une toupie multicolore qui tourne. Je pense d’abord qu’elle fait du surplace, qu’elle n’avance pas. Puis je l’écoute. Elle m’invite à m’amuser, à m’abandonner au joyeux tourbillon de la vie. Je la sens alors tourbillonner à la fois dans ma poitrine et dans mon oeil droit.

    • Petit prince de légende

      décembre 11, 2014

      Merci « Genet » pour votre commentaire. Je trouve cela super que vous vous autorisiez à laisser votre toupie multicolore tourbillonner dans vos dossiers. Vous pouvez même lui demander ce dont elle a besoin et lui en donner encore et encore plus… Petite astuce, peut-être vous pourriez vous acheter une toupie multicolore et l’avoir toujours sur votre bureau pour vous rappeler…. de vous amuser….

  • marc

    Reply Reply décembre 11, 2014

    Bonjour

    D’abord des amis auxquels vous donnez votre confiance et un moment important de votre vie
    la trahison suprême
    un hydre à 15 têtes au niveau du plexus solaire
    une tension extrême
    je m’allonge au cote de l’hydre et dans un état de béatitude
    sous un ciel étoilé je m’endors d’un sommeil profond
    Merci et gratitude
    je suis invincible!

* Denotes Required Field